fbpx

Votre mariage

Jun 14, 2021

Nous nous sommes rencontrés lors d’une soirée organisée par des amis en commun à Lyon.
La soirée a commencé par un apéritif dans un appartement puis s’est poursuivi en boîte de nuit.
A première vue, nous n’étions pas du tout fait pour être ensemble. D’ailleurs nos amis ont eu du mal à croire en notre attirance. Chacun avait un type de femme et d’homme à l’opposé de ce que nous étions l’un pour l’autre. Kévin aimait plutôt les femmes brunes typées portugaises et moi les grands sans tatouages. Nous n’avions pas non plus le même mode de vie, Kévin vient d’une famille nombreuse vivait encore chez ses parents n’était jamais allé au restaurant, avait tout juste repris ses études après une longue pause. Tandis que moi je suis fille unique avec 2 demi-frères beaucoup plus vieux que moi qui vivent loin, je suis partie en colocation dès mes 18 ans à Lyon puis à Paris j’entamais ma licence et j’avais prévu de faire de longue études.
Et pourtant à cette soirée, il y a eu une accroche après quelques heures à discuter avec d’autres invités. Ensuite à chaque soirée j’espérais secrètement qu’il soit là, lui aussi n’avait d’intérêt que pour moi.
Puis nous sommes devenus une évidence. Kévin a été le premier et le dernier garçon que j’ai présenté à ma famille.
Nous sommes fais l’un pour l’autre.
Après avoir demandé ma main à mon papa, Kévin m’a demandé en fiançailles le 7 février 2020 : date de notre 1ère rencontre.
Il savait que devant les autres, j’ai parfois du mal à gérer mes émotions.
Il a donc fait sa demande à notre appartement. Il m’attendait après le travail dans le noir, au bout d’un chemin de pétales de roses et de bougies avec en fond notre musique “Perfect” d’Ed sheeran.
Je ne m’attendais pas du tout à cette demande, d’autant plus que mon anniversaire est le 8 février, je pensais donc qu’il avait prévu cela pour mon anniversaire car le week-end nous n’allions pas être seuls.
Sous le choc de le voir genou à terre, je ne me souviens pas d’un traitre mot de son discours. Je me souviens avoir posé plusieurs fois la question ” c’est vrai ?! ce n’est pas une blague ?! c’est pour moi ??”
Nous avions beaucoup parlé mariage avec Kévin et il n’était pas trop pour au début.
Il avait un désir fort de paternité et ne voyais pas l’intérêt d’un mariage (trop d’investissement financier pour une seule journée).
Mais il l’a fait pour me faire plaisir car c’était mon rêve. J’attache beaucoup d’importance à cette journée, les mariages ont bercé mon enfance avec les Disney.
Une fois la demande faite, il s’est impliqué dans cet évènement et finalement il a autant hâte que moi de se dire OUI accompagné de tous les gens qui nous sont chers.
Quels conseils donneriez-vous à des futurs autres mariés ?
Prévoir l’essayage des robes 8/10 mois avant (j’étais en retard pour ma part).
Etre très réactif dans le choix des prestataires qui sont très vites réservés.
Ne pas commencer à organiser un mariage pendant une pandémie 😉

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published.

Pin It on Pinterest

Share this blog post